• Cécile Antoine-Meyzonnade

École Allain St-Cyr : félicitations à la promotion 2020 !

Célébration surprise et discours émouvants étaient au programme de cette journée ensoleillée du 12 juin.

Les diplômés, de gauche à droite, Louis-Philippe Cloutier, Jacob St-Louis, Cole Martin, Jack Coombs, Justine Perreault et Danila Lysenko. (Crédit Photo : CAM)


Vers 14 heures, ce vendredi 12 juin, l’école francophone Allain St-Cyr de Yellowknife a célébré de manière très spéciale l’ultime journée de scolarité de ses élèves de 12e année.


Une célébration restée entièrement surprise pour les jeunes diplômés : après avoir méticuleusement décoré les voitures, le personnel de l’établissement a parcouru les rues de la capitale des TNO, klaxon hurlant et ballons volants, avant de frapper aux portes de chaque lauréat.


C’est la mascotte renard, emblème de l’établissement, toute de poils vêtue malgré la chaleur, qu’ils ont découverte à leur porte d’entrée. « C’est pour toi, voilà ta fête de graduation !, s’est exclamée la mère de Jack Coombs, complice de l’évènement.

Loin de cacher son étonnement, le jeune homme de 17 ans est vite allé chercher son costume et son couvre-chef carré.


Jack Coombs découvre avec grand étonnement la surprise... (Crédit Vidéo : CAM)


« Gradués de la pandémie 2020 »


Aux alentours de 15 heures, le cortège s’est rendu dans le parc Somba K'e, au moment même où la phase 2 du plan de déconfinement a été proclamée par la chef de la santé.


Le président de la Commission scolaire des TNO (CSFTNO), Simon Cloutier, a pris la parole pour féliciter les étudiants. Un moment spécial pour ce dernier puisque, parmi les six, son fils Louis-Philippe était de la promotion.


« On vit actuellement une crise sans précédent dans le monde et ce n’est pas forcément la graduation que les jeunes souhaitaient avoir, mais il faut regarder le positif. Dans 25 ans, vous vous direz que vous avez été les gradués de la pandémie 2020 », a-t-il souligné sous les applaudissements.


Comme ses camarades, Jacob St-Louis vit le traditionnel changement de côté de la pampille du chapeau marquant le commencement d'une nouvelle ère. (Crédit Photo : CAM)

Journée sous le signe des célébrations


Le président a également précisé que ce jour était celui d’une autre célébration, donnant tout son relief à l’apprentissage du français au TNO : le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) et des parents francophones ont eu gain de cause devant la Cour Suprême. « On est extrêmement heureux pour cette belle victoire qui a pris beaucoup de temps, et ça vient assurer l’avenir de l’éducation francophone en situation minoritaire », s’est-il réjoui.


La directrice générale de la CSFTNO, Yvonne Careen, a également tenu un discours empli de chaleur et de bienveillance : « Félicitations, vous avez terminé avec succès vos études secondaires. […] Saisissez l’occasion et vivez la prochaine expérience pleinement ! »


Yvonne Careen, la directrice de la CSFTNO, au micro devant les élèves (Crédit Photo : CAM)


Une célébration émouvante qui marque le tournant d’une vie, mais également, la fin d’une période délicate.


« C’était une année unique en partie due au coronavirus et au fait que trois mois de l’année ont été passés à la maison, raconte Danila Lysenko. Je me souviendrais longtemps de ma douzième année. »


Pour les élèves de l’école Boréale (Hay River), la cérémonie aura lieu le samedi 13 juin, à 12 heures, dans la cour de l’établissement.

© 2019 par Radio Taïga.
Créé avec Wix.com