• Cécile Antoine-Meyzonnade

École J.H. Sissons : derniers au revoir

Vendredi 26 juin, une célébration de clôture de l’établissement s’est déroulée dans la cour du bâtiment. Vieux de 40 ans, il sera en construction pour les deux prochaines années.

L’école d’immersion francaise devrait rouvrir ses (nouvelles) portes pour la rentrée 2022. (Crédit photo : CAM)


« Cette école est bien plus qu’un édifice. » Par ces quelques mots, le directeur de l’école élémentaire J.H. Sissons, Graham Arts, a tenu à rappeler à tous dans son discours que si les murs tombaient, l’esprit de l’institution ne mourrait pas.

« Notre communauté est forte et plein de changements positifs arrivent avec la nouvelle construction », a-t-il assuré.

L’édifice sera détruit puis rebâti au même emplacement pour la rentrée 2022-2023. Les élèves seront alors répartis dans l'un des autres établissements que compte la Commission scolaire de district n° 1 de Yellowknife (YK1), soit l'école William McDonald (Plus de détails sur L’Aquilon).


La cérémonie a débuté par la performance d’artistes du groupe de la Première Nation Dénée de Yellowknife. (Crédit photo : CAM)


Confiance en l’avenir

La députée de Yellowknife Centre, Julie Green, présente pour l’évènement, se veut très confiante pour l’avenir de l’école : « Le prochain établissement sera agrandi et comportera toutes les nouvelles technologies dont les élèves requièrent. »

Ancienne élève de Sissons, la mairesse Rebecca Alty a elle aussi tenu à dire quelques mots lors de cette cérémonie « Il y a tellement de souvenirs dans cette école, mais je suis sure qu’il y en aura plein d’autres dans la prochaine. »


Bref historique

L’école J.H. Sissons – nommée d’après John Howard Sissons, le premier juge à la Cour suprême des TNO – a été construite en 1975.

À l’origine, seulement anglophone, l’enseignement est devenu en partie bilingue en 1979, à la suite d’une pétition des parents envoyée à YK1. Le programme d’immersion francophone ne comptait alors que 20 élèves.

En 2008, l’établissement devient entièrement immersif. Aujourd’hui, près de 330 élèves, de la prématernelle à la 5e année y étudient.