top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Au cœur du romantisme dans la musique classique - 37

Le groupe de Cinq est un mélange des techniques d’écriture musicale enseignées par les conservatoires de musique classique (de Moscou et de Saint-Pétersbourg) et de la philosophie du romantisme, qui est de donner priorité aux élans créateurs subjectifs des compositeurs.


Cet amalgame d’idée a grandement aidé à cimenter la musique classique slave dans l’Histoire.

De cet ensemble de facteurs nait un certain ballet, qui jusqu’aujourd’hui s’étend parfois sur trois jours des spectacles au mois de décembre : Casse-noisette.

La musique de Casse-noisette est d’abord composée par Tchaïkovski en 1891, en coordination avec le chorégraphe Marius Petipa, jusqu’à ce que ce dernier tombe malade. Il reçoit de l’aide de Lev Ivanovitch Ivanov, qui a commencé sa profession comme premier ballerin des ballets impériaux a Saint-Pétersbourg. Ivanov a également étudié la chorégraphie avec Jean-Antoine Petipa, le père de Marius.

Il fait ses études avec Marius Petipa, et tous deux deviennent les meilleurs chorégraphes slaves du romantisme. C’est en 1891 que la chorégraphie Casse-noisette est complétée, après la présentation des Danses polovtsiennes du Prince Igor.

La trame de ce ballet puise dans l’œuvre Casse-Noisette et le Roi des souris, écrite par le poète Aleman Ernest Theodor Amadeus Hoffman au début du XIXe siècle. Amadeus Hoffman est, avec Johann Wolfgang von Goethe, un des poètes allemands du romantisme à la plus grande influence. C’est ce même conte qu’Alexandre Dumas reprend dans son Casse-noisette publié en 1844.

La trame narrative est présentée en deux actes et en trois tableaux, où les ballerines restent fixes. Dans le premier acte, les danses représentent le salon d’une famille et ses invités qui célèbrent la fête du réveillon. Parmi les enfants qui reçoivent des cadeaux, Clara reçoit un soldat en jouet, qui n’est autre que Casse-noisette. La figurine est ensuite brisée par son frère. La nuit après la fête, Claire est réveillée par des sons étranges. Lorsqu’elle retourne au salon, elle aperçoit une armée de souris.

Ces dernières prennent la jeune fille et la font prisonnière, mais les figurines de soldats viennent à son aide, sous le commandement Casse-noisette. Le roi des souris est ainsi tué par Casse-noisette qui se révèle être un prince auparavant ensorcelé par le roi des souris.

Le deuxième acte célèbre le mariage du prince et de Claire, au château de la Fée Dragée et du prince Orgeat. Différentes danses sont présentes dans cet acte.

Comments


bottom of page