Bon début pour les vaccins

Mis à jour : janv. 29

Les groupes prioritaires ont été vaccinés plus rapidement que prévu contre la COVID-19.

(Crédit photo : Batiste Foisy)


La campagne de vaccination contre la COVID-19 aux TNO va bon train, a annoncé la Dre Kandola lors du point de presse hebdomadaire sur la COVID-19, tenu le 27 janvier. Les 33 collectivités, classées prioritaires, ont reçu le vaccin comme prévu. Près de 10 000 doses, sur les 14 400 reçues depuis le 28 décembre, avaient été administrées le 25 janvier.


« C’est un accomplissement extraordinaire d’avoir pu administrer toutes ces doses compte tenu de la logistique liée à notre géographie et à la répartition de notre population », a dit la Dre Kandola.


Plus tard cette semaine, des résidents et des employés des centres de soins longue durée vont recevoir leur deuxième dose de vaccin.


« On a vacciné les groupes prioritaires plus rapidement que prévu, a affirmé la directrice médicale territoriale, la Dre AnneMarie Pegg. Cela dit, on demeure limité par le nombre de vaccins qu’on reçoit du fédéral. »


Les TNO devraient recevoir quelque 14 000 autres doses durant le mois de février, un premier lot de 7200 doses dans la première semaine du mois et le restant dans la dernière semaine.


Le gouvernement des TNO ne semble pas inquiet des restrictions sur l’exportation de vaccins d’Europe. L’enjeu de l’approvisionnement en vaccins contre la COVID-19 a pourtant monopolisé, mercredi, la période des questions à la Chambre des communes alors que le Canada n’avait pas reçu de nouvelles doses cette semaine.


Le premier ministre Justin Trudeau a répondu qu’il avait été « rassuré que les mesures de transparence qui vont être prises par l’Europe ne vont pas affecter les livraisons de Pfizer et de Moderna au Canada. »


La Dre Kami Kandola a rappelé que les trois territoires ont été considérés comme « vulnérables » par Ottawa étant donné l’accès difficile aux soins, ce qui les place en priorité pour recevoir des doses. Le fédéral doit fournir en tout environ 51 000 doses du vaccin Moderna aux TNO.


Selon les études cliniques, la deuxième dose de vaccin doit être administrée entre 28 à 42 jours après la première dose. Le gouvernement est convaincu de pouvoir respecter ces délais.


Dre Kandola optimiste pour Fort Liard


Bonne nouvelle, par ailleurs, pour Fort Liard : « Tout est stable depuis vendredi, il n’y a pas de nouveaux cas, a dit la Dre Kandola. C’est grâce à notre réponse agressive et à la communauté entière qui a collaboré ».


Rappelons que la collectivité a eu six cas de COVID-19 depuis la mi-janvier, après qu’une première personne qui s’est isolée à Hay River y ait répandu le virus.


La Dre Kandola est optimiste et ne croit pas devoir prolonger les mesures de confinement mises en place le 16 janvier. Celles-ci expireront le 30 janvier à 22 h.


Enfin, un cas de COVID a été détecté chez un travailleur de la mine de diamants à Gahcho Kué. La personne est en isolement et se porte bien. Le gouvernement oeuvre à retracer ses contacts pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de transmission.


Depuis le début de la pandémie, il y a eu 48 cas positifs à la COVID aux TNO, dont 31 chez les résidents présents au territoire et 13 chez les non-résidents.

Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités