• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Budget 2022 : l’heure des compromis pour Yellowknife

Dernière mise à jour : nov. 12


« La croissance de la population de Yellowknife s’est ralentie, mais la croissance de ses infrastructures, elle, se poursuit ». C’est en ces termes que l’administration municipale de Yellowknife évoque les dépenses à prévoir pour la prochaine année. Présenté au conseil municipal le 8 novembre dernier, le Budget préliminaire 2022 de Yellowknife propose une augmentation de 13,44 % de l’impôt foncier.


Dans le but d’assurer une prestation de services à la hauteur des attentes et des besoins de la population, on prévoit pour 2022 des dépenses s’élevant à 122 millions $, une augmentation considérable par rapport aux dernières années. D’ici la fin de 2021, 91 millions $ devraient avoir été dépensés. Pour 2020, première année de pandémie, les dépenses affichent 77 millions $.


Cette hausse était toutefois prévue. C’est en 2022 que pourrait officiellement débuter le chantier du Centre aquatique de Yellowknife, auquel seraient consacrés environ 20 millions $ pour la prochaine année. Rien n’est toutefois confirmé, puisque les résidents devront d’abord approuver l’emprunt d’environ 10 millions $ à Ottawa, dans le cadre du référendum qui se tiendra le 23 novembre. Le projet de Centre Aquatique est en ce moment évalué à 67 millions $.


Au total, l’administration estime que 42 millions devront être dépensés en 2022 pour la réalisation de projets d’infrastructures majeurs, qui devront assurer à la municipalité de fournir des services essentiels à la population et respecter les cadres légaux. La liste inclut le projet de remplacement des infrastructures d’aqueduc et d’égout, le projet d’asphaltage de la municipalité, ou, encore, la première étape de l’agrandissement de la caserne de pompiers.


Cliquez ici pour consulter la liste complète des projets d’infrastructure prévus à Yellowknife pour l’année 2022.


« Ne paniquez pas »


Le conseiller Julian Morse a appelé les résidents à « ne pas paniquer » face à l’importante hausse d’impôts proposée par l’administration, puisqu’à ce moment-ci, « tout n’est encore qu’au stade de proposition ». « En six ans, je n’ai encore jamais vu le conseil accepter les propositions de l’administration », a indiqué le conseiller. Le conseil municipal devra évaluer ce budget préliminaire au cours des prochaines semaines, et délibérer sur les modifications à y apporter. Le Budget 2022 de Yellowknife devrait être adopté le 13 décembre.


La mairesse Rebecca Alty prévoit que l’exercice des prochaines semaines sera difficile pour les conseillers municipaux, qui devront trouver un juste compromis pour combler les besoins des résidents, tout en minimisant leur charge fiscale.


« Il est difficile d’équilibrer toutes les demandes et de s’assurer que c’est financièrement abordable pour les résidents, a souligné la mairesse. Il nous faut être certains que les services que nous offrons sont ceux que veulent les résidents de Yellowknife, et qu’ils seront prêts à payer pour ces services. »

L’an dernier, le conseil a voté pour une hausse des impôts fonciers de 2,5 %, une faible augmentation visant à épargner les résidents durement affectés par la pandémie. L’administration, qui proposait une hausse de plus de 11 %, a rappelé que d’imposants projets sont à prévoir et que les propriétaires ténois pourraient être contraints, dans les années à venir, à devoir y contribuer de manière plus substantielle.

Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités