• Cécile Antoine-Meyzonnade

Budget: le GTNO veux vous entendre

Six mois après le dépôt du budget annuel, le gouvernement prépare son prochain exercice financier et souhaite avoir votre avis.


La ministre des Finances des TNO, Caroline Wawzonek.

(Photo: Thomas Ethier - IJL - Territoires)


En vue de l’élaboration du budget 2021-2022, le ministère des Finances donne la parole aux résidents des TNO lors de consultations publiques.


Au total, quatre consultations ont lieu à la fin du mois, les 23, 24, 28 et 30 juillet.

Les Ténois pourront ainsi donner leurs avis sur les différents investissements mis en place par le gouvernement.


Pour la ministre des Finances, Caroline Wawzonek, consulter la population est primordial. « À la fin, c’est le public qui va avoir le bénéfice de notre budget, explique-t-elle. C’est les résidents que nous faisons cet exercice. Nous devons être certains que nous réalisons ce qu’ils souhaitent. »


L’objectif de ces rendez-vous est donc d’un côté, d’apprendre des citoyens en interagissant avec eux, mais également, de les informer sur les mesures mises en place.


« À l’heure actuelle, rien n’est décidé [en vue de l’élaboration du budget 2021-2022], et c’est pour cela que nous demandons à la population en générale et aux différents secteurs d’activités de s’exprimer, indique la ministre. Nous voulons savoir si les résidents sont réceptifs, ou non, à nos idées. »


Pas de consultations en français

Les quatre rencontres auront lieu en virtuel, sur la plateforme Zoom. La ministre se dit « confiante » sur la tenue des échanges et sur les bénéfices que le GTNO pourra en tirer. « Je pense qu’il y a eu davantage de collaboration de la part de la population en comparaison avec l’avant COVID », soutient-elle.


Par ailleurs, malgré la prédominance de l’anglais dans ces rassemblements virtuels, les francophones ont tout de même l’occasion de poser des questions. « Nous n’avons pas prévu de concertations exclusivement en français, mais lorsque je commence les réunions je dis toujours quelques mots en français, comme ça les membres du public savent que je peux leur répondre », assure Caroline Wawzonek. La ministre des Finances est parfaitement bilingue.


« Surtout, j’espère que les francophones seront intéressés à participer », ajoute-t-elle.

D’après la ministre responsable, l’ensemble des résultats des quatre discussions devraient être dévoilés d’ici la fin du mois d’aout.