• Cécile Antoine-Meyzonnade

Cas de COVID-19 confirmé à Gahcho Kué

Le vendredi 23 octobre, la santé publique a confirmé le résultat positif d’un travailleur de la mine de diamants Gahco Kué et résident de Yellowknife.


Après l’annonce de trois cas positifs aux TNO, un à Inuvik et deux à Yellowknife, plus tôt cette semaine, un autre cas a été confirmé, portant à neuf le nombre de personnes infectées au territoire depuis le début de la pandémie.


Il s’agit d’un travailleur de la mine de diamants Gahcho Kué, résident de Yellowknife.


Le 21 octobre, la ministre de la Santé et des Services Sociaux, Julie Green, avait annoncé qu’un test présumé positif avait été effectué dans cette mine et que 18 autres travailleurs avaient alors été placés en isolement.


Un second dépistage de ce travailleur s’était avéré négatif.Il a alors été considéré que le premier test était probablement un faux positif.


Par la suite, tous les travailleurs alors en isolement ont été dépistés, et un autre travailleur a été, lui, déclaré positif. Le cas confirmé est donc une personne différente de celui déclaré faux positif.


Enquête en cours

« À l’heure actuelle, la mine Gahcho Kué effectue un examen de ses processus actuels relatifs à la collecte d’échantillons et au dépistage », est-il indiqué dans le communiqué de presse transmis par l’administration de la santé publique.


Une enquête est toujours en cours afin de retracer les personnes qui auraient pu être en contact avec l’individu testé positif, au cours des 14 derniers jours.


Pour suivre l’ensemble de la situation de la COVID-19 aux TNO, au fur et à mesure que l’information officielle est communiquée, rendez-vous sur le tableau de bord mis à jour par le gouvernement des TNO.


Cette nouvelle sera mise à jour au fur et à mesure que davantage d’information sera communiquée.