• Batiste Foisy

Centre culturel francophone: un projet de moindre envergure ?

Mis à jour : févr. 6

À quelque semaines de l'échéance pour soumettre un projet aux bailleurs de fonds fédéraux, la directrice générale de la Fédération franco-ténoise (FFT), Linda Bussey, était de passage dans notre studio pour nous expliquer où en est le projet de centre culturel et communautaire francophone. Il semble que les Franco-Ténois devront envisager un centre plus modeste que ce qu'on leur avait initialement fait miroiter.


La firme d’ingénierie Stantec a été mandatée l'an dernier pour mener une étude de faisabilité sur l'établissement d'un centre culturel francophone dans la capitale territoriale. En plus d'espaces pour loger les principaux organismes franco-ténois, le centre comprendrait des espaces communautaires et culturels publics.


Dans cet entretien à l'émission "Bonjour, là!", Mme Bussey laisse entendre que les francophones des TNO devront faire des choix, car leurs moyens sont en définitive limités.

Là, on est rendu [à envisager] une salle multifonctionnelle. Il y aurait toujours la capacité d'y tenir des spectacles, mais ce ne serait pas la salle [de concert] qu'on avait mis sur papier. - Linda Bussey, directrice générale de la FFT

L'ancien site de Ecology North sur la 51e rue serait envisagé pour une éventuelle construction, mais la directrice générale de la FFT évoque aussi la possibilité de construire sur le terrain de l'actuelle "Maison Bleue" où sont logés la FFT et certains autres organismes francophones (dont Radio Taïga).


L'idée de combiner le projet de centre culturel avec l'établissement d'une nouvelle bibliothèque publique pour Yellowknife semble, en outre, définitivement écartée.


Une ultime consultation publique sur le projet aura lieu le mardi 11 février à 18 h à la Northern United Place.

C'est le dernier droit pour finaliser le projet. Une proposition doit être soumise aux bailleurs de fonds fédéraux à la fin mars 2020.

Notre entretien avec la directrice générale de la FFT, Linda Bussey

© 2019 par Radio Taïga.
Créé avec Wix.com