Commissaire aux langues: un citoyen mécontent du service

Xavier Lord-Giroux, un résident de Yellowknife qui a à coeur la défense des droits linguistiques, a déposé quelques plaintes auprès du Bureau de la commissaire aux langues des TNO au courant de 2019 et de 2020. L'expérience l'a laissé perplexe et il témoigne de ce qu'il considère être un traitement insatisfaisant de ses demandes. Il a publié une lettre ouverte dans le journal L'Aquilon détaillant ses griefs.


M. Lord-Giroux déplore, d'une part, que le Bureau du commissaire aux langues ne puisse pas l'accueillir en français, mais également ce qu'il considère être un mauvais traitement des plaintes. Il note, entre autres, que le Bureau n'aurait pas respecté son droit à l'anonymat et que cela lui a nuit dans ses relations professionnelles.


Il s'est entretenu avec Batiste Foisy à l'émission "Bonjour, là".

Écoutez le témoignage de Xavier Lord-Giroux quant à ses interactions difficiles avec le Bureau du commissaire aux langues des TNO.

Cette semaine, le journal L'Aquilon publie un dossier sur le Bureau du commissaire aux langues, préparé par la journaliste Cécile Antoine-Meyzonnade.