• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Corvée du printemps

Texte et photos, Marie-Soleil Desautels


Quelque 54 groupes communautaires ont pris part au ménage du printemps à Yellowknife la semaine dernière. Chacun avait une ou quelques-unes des 57 zones de la ville à nettoyer. La municipalité offre en échange 600 $ par zone, que les organismes sans but lucratif ou les écoles peuvent ensuite utiliser pour financer leurs activités. Afin d’accomplir leur mission, les groupes recrutent des bénévoles.


« Le ménage printanier annuel de Yellowknife a lieu depuis le milieu des années 1980. Habituellement, entre 40 et 50 groupes participent et chacun compte entre 10 et 20 bénévoles », écrit par courriel la conseillère en communications à la ville de Yellow