• Thomas Ethier

COVID-19 : éclosion à Gahcho Kué

Un deuxième cas de COVID-19 a été détecté au camp de travail satellite de la mine de la mine Gahcho Kué, aux Territoires du Nord-Ouest. L’administration de la santé publique parle d’une éclosion, puisqu’il est «fort probable» que la personne ait contracté la maladie directement sur le site, indique-t-on dans un communiqué de presse émis le 28 janvier.


(Crédit photo: CDC/Pexel)


Thomas Ethier — IJL — Territoires


Ce second cas a été repéré au terme d’une opération de dépistage parmi l’ensemble du personnel sur place, après qu’un premier ait été dépisté plus tôt cette semaine. Les deux personnes sont en isolement et se portent bien. Aucun risque pour les collectivités ténoises n’aurait été identifié.


Ces cas ont été déclarés au camp satellite de la mine, lequel se trouve sur la route de glace qui mène au site minier. Il est situé à une quarantaine de kilomètres de la mine elle-même.

Des mesures d’atténuation des risques auraient vraisemblablement permis, selon la santé publique, d’éviter d’autres infections sur le site. Toutes les personnes ayant été en contact avec les travailleurs infectés seraient présentement en isolement et seront dépistées.


«Le service de santé publique travaille de concert avec l’équipe sur le terrain pour continuer d’évaluer et d’isoler les travailleurs afin de prévenir et de détecter toute autre transmission», ajoute-t-on.


«Selon le GTNO, on parle d’éclosion dans un établissement fermé (ce qui inclut les camps isolés) lorsqu’une personne ou plus est déclarée comme un cas confirmé ou probable de COVID-19 et a contracté l’infection au sein de l’établissement», explique l’administratrice en chef de la santé publique dans le communiqué.

Aucun cas actif dans les collectivités

Pendant ce temps, la récente vague de cas à Fort Liard semble résorbée. En début d'après-midi, le 29 février, l'outil «tableau de bord» du gouvernement des TNO indiquait que tous les cas local de COVID-19 étaient rétablis. Depuis mars 2019, 49 cas de COVID-19 ont été dépistés aux TNO, parmi lesquels on compte 31 résidents du territoire.

Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités