• Thomas Éthier

COVID-19: Les limiteurs de courant désactivés

Mis à jour : mars 20

Que leur collectivité soit touchée par la COVID-19 ou non, toutes les résidences des TNO équipées de ce dispositif qui restreint le courant aux mauvais payeurs, n'auront plus ce souci durant la pandémie. C’est ce qu'a confirmé, le 17 mars, le ministre responsable de la Société d’énergie des TNO, Shane Thompson.



Selon les informations rapportées mardi par Cabin Radio, la décision est motivée en partie à la fermeture des bureaux de services gouvernementaux, dans le contexte des mesures d’isolement des employés de la fonction publique et de la Société d'énergie.


Comme l’affirme le ministre, cette situation compliquera les démarches d’entente de paiement pour les clients dont la facture est échue. Il estime qu'il est préférable de retirer tous les limiteurs de courant, « pour s’assurer qu’aucun client n’éprouve de difficultés excessives durant la pandémie. »


Inquiétudes dans les collectivités

La requête avait été lancée à l'Assemblée législative, lundi, par le député de Nunakput, Jackie Jacobson. Il rapportait les inquiétudes des petites collectivités quant aux dangers additionnels que représenteraient les interruptions de courant chez les personnes infectées.


EN chambre, le ministre avait alors limité son engagement à retirer les limiteurs de courant dans les collectivités où se trouve des personnes atteintes par la COVID-19.


Les limiteurs de courant s’enclenchent lorsque le client n’a pas payé sa facture au-delà des 28 jours prescrits. Le courant suit alors un cycle d’enclenchement et d’interruption de 15 minutes.


© 2019 par Radio Taïga.
Créé avec Wix.com