• Thomas Ethier

COVID-19 : Transmission de source inconnue à Yellowknife

Mis à jour : janv. 16

La Santé publique des Territoires du Nord-Ouest (TNO) a rapporté ce vendredi un nouveau cas de COVID-19 à Yellowknife, dont la source d’infection demeure inconnue. La personne atteinte, qui a passé des tests de dépistage après avoir développé des symptômes, n’a pas voyagé récemment à l’extérieur du territoire, indique-t-on dans un communiqué de presse publié le 15 janvier.


Thomas Ethier- IJL - Territoires


L’équipe d’intervention rapide pour la COVID-19 s’affaire à déterminer la source d’infection par recherche des contacts inversés, qui inclut l’examen des expositions potentielles de la personne dans les 14 jours qui précèdent l’apparition des symptômes.


Pour l’instant, l'administration de la santé publique n’a diffusé aucune notification d’exposition à la population, mais la situation pourrait changer au cours de l’enquête. « Les gens doivent être préparés à cette éventualité », a indiqué le responsable des communications entourant la COVID-19, Mike Westwick, par courriel.


L’administratrice en chef de la Santé publique des TNO, Dre Kami Kandola, recommande aux résidents et aux voyageurs qui se trouvent à Yellowknife de rester vigilants. « Tant que nous ne connaitrons pas la source de l’infection, il sera difficile de cerner adéquatement le risque pour le public », indique-t-elle dans le communiqué de presse.


« Cela dit, ne cédez pas à la peur, ajoute-t-elle. Nous savons ce qui fonctionne pour arrêter la transmission, et les responsables de la Santé publique mettent tout en œuvre pour identifier la source. »


L'administration de la santé publique parle d’un « cas contracté localement », et se garde pour l’instant de signaler une transmission communautaire. L’expression a toutefois été employée, par erreur, a affirmé Mike Westwick à Radio Taïga, dans la traduction française du communiqué de presse publié le 15 janvier en après-midi. « Il n’y a pas encore suffisamment de preuves pour déclarer une transmission communautaire », a-t-il indiqué dans un courriel.


Aucun point de presse n’est prévu ce vendredi 15 janvier, l'administration de la santé publique préférant pour l’instant se concentrer sur l’enquête, selon M. Westwick.

Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités