• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

De nouvelles habitations livrées dès cet été aux Premières Nations de Fort Good Hope, Łutsel K’e

Dans un communiqué conjoint ce mardi 25 janvier, des représentants de plusieurs collectivités autochtones, accompagnés du député McLeod, ont annoncé la construction et la livraison de plusieurs maisons dès cet été.

Fort Good Hope sous la neige, sur les bords du fleuve Mackenzie.

(Crédit photo : mattcatpurple)


Une trentaine de maisons seront construites dans les prochains mois dans les collectivités de Deh Gáh Got’įę (Fort Providence), Fort Good Hope et Łutsel K’e. C’est ce qu’ont annoncé dans une conférence de presse le chef Kakfwi, des K’asho Got’ı̨nę de Fort Good Hope, Arthur Tobak, directeur de la K’asho Got’ı̨nę Housing Society, le chef Darryl Marlow de la Première Nation des Dénés de Łutsel K’e et le député fédéral Michael McLeod ce mardi matin.

9,8 millions de dollars en provenance du fonds national de co-investissement pour le logement ont été attribués à ces projets immobiliers dans les trois collectivités. Ce fonds de co-investissement de soixante millions de dollars pour l’ensemble des TNO a été mis en place par le gouvernement fédéral. Il a pour objectif d’aider à contrebalancer les couts importants qu’exigent les constructions immobilières dans le Nord canadien.

« Les Premières Nations Deh Gáh Got’įę sont honorées de participer à cette initiative pour des habitations abordables. Grâce au soutien du gouvernement canadien, nous serons en mesure de fournir de nouvelles habitations aux sans-abris et aux membres vulnérables de notre communauté des Premières Nations Deh Gáh Got’įę. Ce projet va également permettre la croissance des entreprises locales tout en créant de nouvelles opportunités d’emploi pour les membres de notre communauté », se réjouit le chef Vandell des Premières Nations Deh Gáh Got’įę dans le communiqué, pour la construction annoncée de dix-huit logements.

Durant la conférence de presse, les chefs Kakfwi et David Marlowe, respectivement des K’asho Got’ı̨nę de Fort Good Hope et de la Première Nation des Dénés de Łutsel K’e, ont annoncé la construction dès cet été de six maisons à Fort Good Hope, et cinq à Łutsel K’e.

Comme l’a expliqué le chef Kakfwi : « Ces nouvelles habitations sont une étape vers notre autosuffisance en matière de logement. Elles démontrent ce qu’une organisation autochtone sans but lucratif peut accomplir pour soutenir nos membres et leurs objectifs ».

De plus en plus important dans toutes les collectivités et Premières Nations, ce soutien est nécessaire pour tenter d’enrayer le nombre croissant de personnes sans logement ou mal logées. Le chef Darryl Marlow, de la Première Nation des Dénés de Łutsel K’e, a notamment annoncé l’ouverture d’un bureau du logement des Premières Nations pour, dit-il, « servir nos membres d’une manière juste et respectueuse ». Il ajoute également que la construction de logements, la rénovation de ceux existants et l’accès au fonds de co-investissement sont les premières étapes vers la résolution de la crise du logement.

Première étape seulement, car, comme il l’explique par la suite : « Pour loger tout le monde de manière sécuritaire et confortable, nous aurions besoin d’au moins cinquante logements supplémentaires. Nous avons beaucoup de jeunes familles, et j’aimerais les voir s’installer dans des logements et des maisons abordables. C’est notre objectif à long terme, ajoute le chef Marlow, et il serait bon que chaque membre de la communauté soit installé dans des logements neufs, car beaucoup sont vieux et vétustes ».


Posts similaires

Voir tout