• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Des agents anti-pandémie déployés à travers les TNO

Dans les prochains jours, l’administration de la santé publique compte rendre les rassemblements illégaux.


Un « groupe de travail » — c’est-à-dire une sorte de police spéciale de la pandémie — a été mis en place pour faire respecter les arrêtés de la Santé publique. La ministre de la Santé et des Services sociaux, Diane Thom, en a fait l’annonce le 8 avril en conférence de presse.