• Batiste Foisy

Disparue: la GRC n'abandonne pas les recherches pour retrouver Sladjana Petrovic

Après plus de deux semaines d'enquête, la Gendarmerie royale du Canada n'a pas retrouvé la trace d'une femme de Yellowknife portée disparue. Alors qu'une vague de froid intense sévit dans la capitale des Territoires du Nord-Ouest, la GRC réitère son appel au public pour fournir tout détail pouvant permettre de faire progresser l'enquête.


Sladjana Petrovic, 60 ans, a été vue pour la dernière fois le 26 décembre, au centre-ville de Yellowknife. La femme est décrite comme une caucasienne corpulente aux cheveux poivre et sel et aux yeux bleus. Elle mesure 5 pieds et sept pouces (170 cm) et pèse environ 257 livres (117 kg).


Au moment de sa disparition, elle portait un manteau bleu foncé avec une doublure bleue pâle, un chandail rouge ou rosé, des pantalons noirs ou foncés et des espadrilles. Il semble qu'elle transportait un sac gris ou une grande sacoche.


Sladjana Petrovic, 60 ans, peu avant sa disparition.


Dans un point de presse le 10 janvier, l'inspecteur Alexandre Laporte, commandant du détachement de Yellowknife de la GRC, a livré une mise à jour des détails de l'enquête qui se poursuit, bien que les recherches au sol aient pris fin.


La vérification de caméras de surveillances a permis d'établir que, le 26 décembre, Mme Petrovic est sortie de son appartement vers 15 h 40 et a remonté la 53e rue jusqu'à l'angle de l'avenue Franklin et qu'elle a poursuivit son chemin en direction du parc Somba K'e.


Suivant des informations fournie par un citoyens, des recherches aériennes et au sol ont été effectuées dans le secteur de la colline Tin Can. Elles n'ont pas permis de retrouver la trace de la disparue.


En outre la GRC a pu déterminer que Mme Petrovic :

  • n'a pas été admises dans un hôpital ou un centre de santé.

  • n'a pas quitté Yellowknife par avion.

  • ne possède pas de passeport canadien ni de Serbie, son pays d'origine.

  • n'a effectué aucune transaction bancaire depuis le 24 décembre.


L'inspecteur Alexandre Laporte de la GRC de Yellowknife fait une mise à jour sur l'enquête concernant la disparition Sledjana Petrovic. Point de presse du 10 janvier 2019 en après-midi.



"Nous avons établi que Mme Petrovic menait une existence discrète", commente l'inspecteur Alexandre Laporte en point de presse. Elle ne fréquentait pas les réseau sociaux et ne possédait pas de téléphone cellulaire.

Le commandant du détachement de Yellowknife souligne les efforts déployés par les bénévoles qui ont pris part aux recherches dans la capitale territoriale alors qu'un froid polaire, frisant par moment le -50 degrés Celcius avec le facteur éolien, sévit dans la région.


La Gendarmerie royale du Canada réitère son appel au public pour lui fournir tout détail, aussi infimes soient-ils, qui pourrait faire progresser l'enquête.


On peut rejoindre la GRC de Yellowknife par téléphone au 867.873.1111 ou via la ligne info-crime au 1-800-222-TIPS, ou encore par internet en se rendant au nwtnutips.com. Des indices peuvent en outre être acheminés par messagerie texte en composant le 274637.