• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Faire vibrer par le souffle

Harmoniciste, joueur de musique à bouche ou de la ruine-babine*, à longueur de temps, Pascal Per Veillette mange de l’harmonica. Il ne peut pas s’en passer. En tournée aux Territoires du Nord-Ouest avec les Tireux d’Roches, il raconte son histoire avec cet instrument.


Pascal Veillette, qui aime qu’on l’appelle Per, un surnom qui remonte du temps de l’école secondaire, grandit à Saint-Élie-de-Caxton, un village entre Montréal et Québec.