• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Fini les rassemblements de 50 personnes et plus

Toujours aucun cas connu de COVID-19 aux TNO; 150 tests de dépistage effectués


Fin des voyages médicaux non-essentiels, écoles fermées, fermeture des lieux de rassemblement publics, télétravail généralisé dans la fonction publique, des mesures d’exception sont prises à tous les niveaux dans les différentes municipalités et collectivités du territoire.


Tous les rassemblements de 50 personnes ou plus sont officiellement proscrits aux Territoires du Nord-Ouest. Cette mesure d’isolement annoncée mardi s’ajoute aux nombreuses contraintes, fermetures et annulations d’évènements qui prévalent désormais dans le territoire.


Dans un communiqué émis par le GTNO, des directives sont également transmises quant aux rassemblements de moins de 50 personnes, dont celle d’assurer qu’un espace d’au moins 2 mètres puisse être respecté entre les participants.


Les épiceries et magasins à grande surface peuvent poursuivre leurs activités, avec des précautions supplémentaires. Plusieurs établissements de la ville de Yellowknife, par exemple, ont déjà annoncé leur fermeture, partielle ou complète.


Le festival hivernal Snowking a annoncé sa fermeture définitive jusqu'à l'an prochain, mardi. La veille, on apprenait la fermeture du Aurora Village, le plus grand complexe touristique aux TNO.


Des commerces tels que la microbrasserie Woodyard ont indiqué qu'ils fermaient temporairement boutique pour se plier aux mesures. La brasserie pense opérer un service pour emporter à compter de la semaine prochaine.


(Consultez notre liste « Ce qui est fermé, ce qui est ouvert », régulièrement mise à jour)


Dans de nombreux commerce des TNO, les étals de certains produits hygiéniques ont été dévalisés par les consommateurs, alors qu'on leur demande d'éviter au maximum les contacts rapprochés et qu'on encourage le confinement volontaire. (Photo: Cécile Antoine-Meyzonnade)


Fermetures des institutions

Cette annonce survient au lendemain de nombreuses initiatives prises à tous les paliers de décisions.


l’Assemblée législative, dont les séances devaient se poursuivre jusqu’à la fin mars, tenait hier sa dernière rencontre de la session d’hiver. Les travaux parlementaires ont été suspendus par mesure préventive jusqu’à la fin mai.


De la même manière, les municipalités ont multiplié les fermetures d’établissement au public ces derniers jours. La ville de Yellowknife annonçait lundi la fermeture de nombreuses installations municipales. La bibliothèque publique, le centre sportif Multiplex et la piscine Ruth Inch Memorial, pour ne nommer que ceux-là, sont fermés à compter du 18 mars.


À Hay River, le centre communautaire, le centre des visiteurs et le service des incendies sont fermés au public.


Fermetures d’écoles

Les écoles de la CSFTNO annoncent également la fermeture des deux écoles francophones des TNO, suivant les recommandations émises par l’administratrice en chef de la santé publique (ACSP) des TNO, la Dre Kami Kandola.


Les directions des commissions scolaires du Territoire ont aussi été jointes par vidéoconférence le 16 mars par la ministre de l’Éducation, de la culture et de l’emploi, RJ Simpson, afin de discuter du soutien qui sera offert aux élèves.


Les commissions scolaires YCS et YK1 ont émis une déclaration commune, mardi matin, pour annoncer la fermeture de leurs écoles.


La situation des services de garde reste à définir. On sait notamment que la garderie Plein Soleil reste ouverte pour l’instant, selon les directives de L’ACSP. Un conseil d’administration spécial se tiendra ce mardi soir à 19 h pour évaluer cette décision.


Mesures spéciales en soins de santé

L’Administration des services de santé et des services sociaux (ASSSS)annonçait le 16 mars que les déplacements médicaux non essentiels vers l’Alberta et à l’intérieur des TNO seront annulés au cours des prochains jours. Les déplacements pour soins et services essentiels se poursuivront au cas par cas. Plusieurs rendez-vous médicaux se feront par télémédecine.

Les déplacements de médecins spécialistes vers des cliniques spécialisées dans les collectivités des TNO seront également annulés et remplacés par des consultations virtuelles, lorsque possible.


À Yellowknife, les Services de diagnostic du Centre de soins primaires de Yellowknife (CSPY) seront temporairement fermés. Jusqu’à nouvel ordre, les services de laboratoire et d’imagerie diagnostique du CSPY