• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Fort Simpson : impatience chez les sinistrés

Dernière mise à jour : 20 juil. 2021

« Les résidents viennent d’être inondés. Pas besoin de leur arracher des dents en plus. » — Sean Whelly, maire de Fort Simpson

Texte et photos de Marie-Soleil Desautels

Le maire de Fort Simpson, Sean Whelly, et plusieurs sinistrés des inondations du printemps s’impatientent face à la lenteur de la réponse gouvernementale. La collectivité de la Première Nation de LíídlĮĮ Kųę, située au confluent du fleuve Mackenzie et de la rivière Liard, a été l’une des plus fortement touchées le long du fleuve : 70 maisons privées ont été endommagées dont 10 au point d’être irréparables, selon les dernières estimations. Le village a été évacué au complet le 9 mai dernier.

Moins d’une demande sur trois permettant d’obtenir du « financement immédiat » allant jusqu’à 10 000 $, déposée en vertu du Prog