• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Histoires ordinaires des mesures extraordinaires

Dernière mise à jour : 24 mars 2020

Témoignages recueillis auprès de résidents francophones des Territoires du Nord-Ouest qui ont vécu des soucis ordinaires en raison des mesures extraordinaires mises en place depuis le 10 mars.


Ces témoignages ont été recueillis AVANT le décret de l'État d'urgence sanitaire aux TNO, le 18 mars 2020.


* * * * *

« Mes amis sont rentrés en France sans le résultat du test. »
- Adeline Vette

Quelques heures après notre entretien, le résultat est finalement reçu à Yellowknife alors que les amis d'Adeline sont toujours en transit. Négatif.


* * * * * *

« Je suis pognée à Saskatoon. »
- Catherine Lemire

Catherine se trouve toujours à Saskatoon. Elle pratique son piano. Elle s'accommode bien de cette staycation inopinée dans sa ville natale.


* * * * * *

« Nous avons changé nos plans de vacances 32 fois. »
- Geneviève Charron

Depuis cet entretien, la municipalité de Tofino a demandé aux visiteurs de quitter au plus tôt, les TNO ont fermé les frontières et Air Canada a annoncé qu'elle mettait fin à la connexion Vancouver-Yellowknife. Geneviève est rentrée aux TNO le 21 mars et doit maintenant se soumettre à un confinement de 14 jours.


* * * * * *

« J'ai reçu le résultat de mon test! »
- Jacques-Benoit Roberge

Jacques-Benoit Roberge a repris sa vie normale et continue d'éplucher les offres d'emploi.


* * * * * *

« Je ne sais pas pourquoi ça met autant de temps! »
- Carole Muzialek

Carole a finalement reçu le résultat de son test le 22 mars. Négatif! * * * * * *

Dans le cadre de cette série, nous nous sommes également entretenu avec Adrien Barrieau de Yellowknife, lui aussi confiné en l'attente de résultats de test. Or, nous n'avons pas enregistré d'entrevue avec lui car, au moment de lui parler, il présentait des symptômes assez prononcés qui l'empêchaient de parler sans gêne. L'entretien s'est donc déroulé par écrit.

Batiste Foisy : M. Barrieau, vous vous trouvez présentement en confinement à la maison dans votre résidence de Yellowknife. C'est exact?

Adrien Barrieau :Oui, c'est exact.


Pouvez-vous nous expliquer dans quelles circonstances on vous a demandé de rester ainsi cloitré chez vous?

J'ai démontré des symptômes semblables a ceux de la COVID-19. Aussi, les symptômes ont commencé 4-5 jours après notre arrivée de la Martinique

Et vous vous êtes présentés dans un centre de santé à votre retour de vacances?

Oui, en premier à [l’hôpital territorial] Stanton, et ensuite avec un suivi a la clinique au centre ville. Moi et mon fils Olivier avons été testés.

D'accord. Et vous n'avez toujours pas le résultat des tests?

Non, nous les attendons mercredi ou jeudi – possiblement la semaine prochaine, tout dépendant du volume de tests reçus en Alberta.


Et vos échantillons ont été prélevés quand alors?

Vendredi, le 13.


On parle donc d'un délais de près d'une semaine. Peut-être plus. Ça doit être angoissant un peu cette attente, non?

Oui, mais la directive du médecin serait la même : isolé à la maison et retour à l'hôpital si les choses empirent.

D'accord. Et comment vous portez-vous? Vous nous disiez avoir mal à la gorge? Avez-vous l'impression d’être très malade? Ou est-ce endurable?

Les premiers jours étaient plus sévère. Toux, difficulté a respirer, fièvre, manque d'énergie et d'appétit. Aujourd'hui, une toux beaucoup moins agressive et un mal de gorge (probablement due a la toux).