• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Invitation du Vatican : des sous-groupes oubliés ?

Le chef national déné, Norma Yakeleya, a confirmé qu’il prendra part à la délégation de dirigeants autochtones, inuits et métis qui iront au Vatican en décembre, sur invitation du pape François, pour y recueillir des excuses officielles. Or, en se limitant à inviter les dirigeants, le Vatican aurait négligé certains groupes qui composent les collectivités.


C’est ce qu’affirme l’Association des femmes autochtones du Canada, qui n’a par ailleurs obtenu aucune réponse aux demandes qu’elle a formulées à l’Église catholique, suite aux découvertes de sculptures anonymes où ont été oubliés des centaines d’enfants autochtones décédés dans les pensionnats indiens du pays.


Aux yeux de la présidente, Lynn Groulx, seules des excuses présentées directement aux victimes et à leurs familles, en sol canadien, seront valables.


Écoutez l’entrevue réalisée par Thomas Ethier avec Lynn Groulx, présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada :





Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités