• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

L’évènement Walk to Tuk est renommé par les organisateurs

Dernière mise à jour : 19 janv.

L’association des Territoires du Nord-Ouest qui se concentre sur les parcs et loisirs, la NWTRPA, a annoncé la semaine dernière que son évènement phare, Walk to Tuk, serait dorénavant connu sous le nom de Walking Challenge.

Participants au NWTRPA Walking Challence @NWTRPA
Participants au NWTRPA Walking Challence @NWTRPA

Dans un communiqué de presse publié le 10 janvier 2022, l'organisme NWT Recreation & Parks Association a expliqué changer le nom de leur principal évènement hivernal.


Walk to Tuk devient donc, pour cette année 2022, le NWTRPA Walking Challenge.


En janvier 2021, explique l’association dans un communiqué de presse, il a été porté à leur attention que le nom de l’évènement « était irrespectueux et douloureux pour les survivants des pensionnats indiens du Canada ».


Pour plusieurs, ce nom, Walk to Tuk, évoque l’expérience malheureuse de trois jeunes hommes qui ont tenté de rallier à pied Tuktoyaktuk après s’être échappés du pensionnat indien Stringer Hall d’Inuvik. Des trois garçons, nommés Bernard Andreason, Lawrence Jack Elanik, et Dennis Dick, seul le premier a survécu.


Depuis 2010, le Walking Challenge oppose des équipes de marche qui tentent de cumuler sur papier la distance de 1658 kilomètres qui sépare, le long du fleuve Mackenzie, les collectivités de Fort Providence et de Tuktoyaktuk .


À la suite de ces évènements, l’association a annoncé dans son communiqué s’engager « dans une démarche d’évaluation de ses programmes et de mise en place de stratégies relatives à la décolonisation et à la réconciliation », et annonce « qu’un nouveau nom sera choisi courant 2022 grâce aux retours des communautés autochtones, des membres de la NWTRPA, des participants du Walking Challenge et des résidents des TNO ».