• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

La guérison commence

Après près d’une semaine, loin de chez eux, les personnes sinistrées de Hay River et de la Première Nation K’atl’odeeche peuvent enfin rentrer chez eux. Dans de nombreux endroits, cependant, les autorités invitent les gens à patienter et suivre attentivement la restauration des services de première nécessité, eau, tout-à-l’égout, électricité.


Près de 4000 personnes ont fui leurs maisons, parfois en pleine nuit et en quelques minutes, lors des inondations qui ont touché les résidences le long de la rivière au Foin depuis le début du mois de mai.

Après avoir été évacués, vers la collectivité d’Enterprise d’abord, puis vers des centres d’accueil répartis à travers le sud des Territoires du Nord-Ouest jusqu’à la capitale Yellowknife, les sinistrés ont pu prendre quelques jours pour récupérer.

En fin de semaine dernière, dimanche 15 mai dans l’après-midi, la mairesse de Hay River a invité les résidents à revenir sur leur lieu d’habitation, tout en prévenant que certains services de base ne seraient peut-être pas remis en route immédiatement.