• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

La protectrice du citoyen souhaite élargir sa portée

Entrée en poste en 2019, la protectrice du citoyen des TNO, Colette Langlois souhaite aujourd’hui élargir la portée de ses services pour y inclure les bureaux des gouvernements territoriaux qui, au sens de la Loi, sont actuellement hors de sa portée.


Colette Langlois a évoqué cette priorité dans le cadre d’une présentation de son rapport annuel 2020-2021, devant un comité de l'Assemblée législative. « À ce chapitre, nous sommes vraiment à l’écart du reste du Canada. Toutes les autres juridictions ont des dispositions plus larges. Avec le Yukon, nous sommes vraiment les seuls qui fonctionnent ainsi », a-t-elle indiqué.