• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Le DJ français GATZ enregistre sous les aurores boréales

C’est à l’occasion d’une année d’échange universitaire au Québec que Gaël Stabarin, étudiant en informatique et cybersécurité le jour et animateur la nuit, a réalisé son rêve d’enfant. Il a pu, avec l’aide de membres de la communauté et grâce à une météo clémente, enregistrer un set de musique électronique sous les aurores boréales.


C’est un « rêve de gosse », de combiner sa passion pour la musique électronique et son désir d’observer des aurores boréales, que Gaël Stabarin a réussi à réaliser ce vendredi 1er avril.


Après des mois de planification et d’incertitudes, et grâce à une bonne dose de chance, le jeune animateur a réussi son pari. Il l’admet volontiers, ce n’était pas gagné, et c’est grâce aux gens qui l’ont accompagné et renseigné sur les aurores et le Nord que le voyage a été une réussite. « Nous sommes une équipe de quatre personnes, s’exprime-t-il. Martin Male, qui est le photographe et qui m’a beaucoup guidé pour trouver les bonnes informations et les bonnes prévisions, Mario Roger, qui pilote le drone, Jérémy Emerson, qui travaille à Western Arctic Moving Picture et qui est le caméraman. »


Deux nuits sur le lac Prosperous, c’est ce qu’il aura fallu à l’équipe pour parvenir à prendre les images souhaitées. Si l’activité géomagnétique était particulièrement intense dans la nuit de jeudi à vendredi, la météo a quelque peu joué en sa défaveur et le ciel n’était pas assez clair pour le DJ. La nuit suivante a été beaucoup plus claire, pour le plus grand bonheur du musicien français.


Photos, vidéos et enregistrements sonores sont à présent soigneusement stockés jusqu’au montage final, qui sera diffusé en « direct » ultérieurement, sur diverses plateformes en ligne. Un long travail qui lui laissera le temps de se replonger dans l’ambiance de ces deux nuits sous les aurores : « C’était impressionnant, ça a duré toute la nuit, ça ne s’est juste pas arrêté, c’était en continu. Je suis resté seul sur le lac jusqu’à 4 h du matin, c’était juste magnifique. »


Les derniers audios

Annonces et publicités