• Cécile Antoine-Meyzonnade

Le gouvernement territorial insiste sur le port du masque

Le gouvernement des TNO lance une campagne de sensibilisation intitulée « La chose la plus importante que je porte ».

Après la multiplication des cas de coronavirus par deux aux TNO, passant de 5 à 10 en quelques jours, le gouvernement des TNO met davantage l’accent sur le port du masque.

Dans cette perspective, une campagne intitulée « La chose la plus importante que je porte » a été lancée le 3 novembre.

« Montrez l’exemple et portez votre masque non médical pour aider à promouvoir cet outil qui assurera la sécurité de tous, a indiqué la ministre de la Santé et des Services sociaux, Julie Green. Depuis le début de la pandémie, nous demandons aux Ténois de faire leur part et de montrer l’exemple. Nous le faisons une fois de plus aujourd’hui. »

Ainsi, cette campagne encourage les Ténois à « faire leur part » et « protéger les autres lorsqu’il est difficile de respecter la consigne d’éloignement physique de deux mètres », est-il précisé dans le communiqué de presse.

Un exemple de la campagne de sensibilisation bilingue qui sera dabord déployée sur les réseaux sociaux. (Courtoisie GTNO)


Toujours dans ce document, il est rappelé que l’Agence de la santé publique du Canada que « des études suggèrent que la transmission d’un virus respiratoire d’une personne à une autre diminue de façon importante si toutes deux portent un masque non médical ».


Aux TNO port du masque est présentement obligatoire dans les magasins d'alcool et dans les aéroports. Certains commerce, dont des supermarchés, l'exigent également à leur discrétion.

Comment se déroule cette campagne ?

Tout d’abord, le GTNO informe qu’il ciblera dans un premier temps les réseaux sociaux, soit Facebook et Twitter. Des publicités avec « des gens ordinaires qui portent un masque et qui expliquent pourquoi c’est la chose la plus importante qu’ils portent ».

Seront ensuite ciblées les devantures de magasins ainsi que les panneaux d’affichage dans l’ensemble des collectivités des TNO.

Par la suite, des annonces passeront sur les différentes stations de radio ainsi que dans les journaux locaux. Il est précisé que certaines annonces seraient traduites en langues autochtones.

« Il était inévitable que les cas de COVID-19 aux TNO augmentent, puisque le Canada enregistre un nombre record de cas confirmés, s’est exprimée la première ministre, Caroline Cochrane. En agissant sur le plan individuel et collectif, nous pourrons nous préparer et contribuer à protéger notre population et nos collectivités. »