• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Le GTNO versera jusqu’à 50 000 $ en appui à l’Ukraine

Au lendemain du déploiement de l’armée russe en Ukraine, Le GTNO s’est engagé à verser une aide financière pouvant atteindre les 50 000 $, montant qui correspondra aux dons qui seront faits par les résidents à la Croix-Rouge Canadienne pour soutenir les efforts humanitaires en Ukraine.


La première ministre Caroline Cochrane a fait cette annonce en chambre le 25 février. « Je vais appuyer l’application immédiate de sanctions sévères par le Canada contre la Russie », a-t-elle fait savoir.


Plus d’un millier de résidents des TNO sont d’origine ukrainienne, un nombre qui s’élève à environ 1,3 million à l’échelle canadienne, selon statistiques Canada. « Hier, le monde a été plongé dans l’incertitude et l’agitation, alors que la Russie lançait une attaque et une invasion subséquente contre l’Ukraine, a déploré la première ministre. Les Territoires du Nord-Ouest sont aux côtés de l’Ukraine ».


« Les images qui émanent de la nation d’Europe de l’Est sont horribles, a-t-elle ajouté. Mon cœur va aux personnes qui sont forcées de fuir leur foyer pour leur sécurité et à celles qui ont perdu la vie dans un acte d’agression insensé de la part de la Russie. »


Le gouvernement canadien a annoncé le 24 février qu’il compte imposer de nouvelles sanctions économiques à la Russie, et déployer environ 3 400 membres des Forces armées canadiennes, au besoin, vers la Force de réaction de l’OTAN.


« Le Canada condamne avec la plus grande fermeté l’attaque odieuse de la Russie contre l’Ukraine. Ces nouvelles actions non provoquées constituent une autre violation flagrante de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’indépendance de l’Ukraine. La Russie contrevient également à ses obligations aux termes du droit international et de la Charte des Nations Unies », peut-on lire dans un communiqué de presse émis par le cabinet du premier ministre Justin Trudeau.


Les derniers audios

Annonces et publicités