• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Les écoles rouvrent le 25 octobre à Yellowknife

Les élèves de Yellowknife, Ndilǫ, Dettah et Behchokǫ̀ pourront retourner en classe à partir de lundi prochain 25 octobre. L’administratrice en chef de la Santé publique, la Dre Kami Kandola, en a fait l’annonce le 20 octobre en conférence de presse.


Alors que les résidents de la capitale retourneront à une vie normale dans les prochains jours, une hausse marquée des cas à Hay River et dans la première Nation K’atl’odeeche impose un retour à des restrictions strictes, jusqu’au 2 novembre.


Il y aurait présentement 31 cas actifs dans les deux collectivités, selon la dernière mise à jour de la Santé publique. Les écoles de Hay River et de la première nation K’atl’odeeche seront fermées pour la durée du nouvel arrêté de santé publique, qui pourrait être reporté au-delà du 2 novembre. Les rassemblements intérieurs et extérieurs sont désormais limités à 10 et 25 personnes, respectivement. Les rassemblements à domicile sont limités aux membres du ménage seulement.


Des trousses de dépistage pour employés


On apprenait également, à quelques jours de la réouverture des commerces à Yellowknife, que certaines entreprises et organisations des TNO pourraient avoir accès, comme les écoles, à des trousses de dépistage rapide autoadministrées. Le programme baptisé « Détection TNO » sera offert sur les lieux de travail où les employés sont plus à risque d’être exposés à la COVID-19. Une annonce officielle sera faite dans les prochains jours.


Des milliers de trousses de dépistage rapide, à utiliser à la maison, seront distribuées dans 12 écoles du territoire, à partir du 15 octobre, à des échantillons d’élèves de moins de 12 ans – non admissibles à la vaccination –. Ce projet pilote vise à détecter rapidement la maladie pour en freiner la propagation. Une vidéo explicative, entre autres, est mise à la disposition des parents et des jeunes, pour faire le test à la maison.


« Nous avons développé un programme semblable à celui qui est déployé dans les écoles, pour les entreprises et organisations où la proximité entre les employés et la clientèle est fréquente, explique Scott Robertson, directeur général de l’intégration clinique, qui souligne que ce programme sera offert notamment aux refuges pour sans-abris et aux centres de soin de santé, à travers le territoire.


Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités