• Thomas Ethier

Les examens de fin d’année seront facultatifs

Les élèves du secondaire des TNO ont jusqu’au 15 décembre pour choisir s’ils vont passer, sur une base volontaire, les examens de fin d’études pour l’année scolaire 2020-2021. Dans le cas contraire, les élèves recevront une exemption automatique et la note attribuée par l’école comptera pour 100 % de leur note finale.


Les examens seront ainsi facultatifs pour l’attribution d’un diplôme de fin d’étude pour les séances d’examen de janvier 2021, avril 2021, juin 2021 et aout 2021. Un formulaire de participation doit-être envoyé d’ici le 15 décembre pour les élèves qui souhaitent tout de même passer ces examens.


La Comission scolaire francophone des TNO recommande toutefois aux élèves de s’assurer que leur décision n’aura pas de répercussions sur leur admission à l’établissement postsecondaire de leur choix.


Cette décision du gouvernement des TNO s’aligne sur une décision prise par le ministère de l’Éducation de l’Alberta. Le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation en a fait l’annonce dans un communiqué de presse , le 7 décembre. Les leadeurs de l’éducation des Territoires du Nord-Ouest – c’est-à-dire les présidences des conseils scolaires – ont été consultés.


« Cette décision a été prise après l’évaluation des répercussions de la COVID-19 sur le système scolaire, les élèves et les familles, et des changements qui ont eu lieu cette année dans le milieu de l’enseignement », a déclaré le ministre R.J. Simpson.


Mise en garde de la CSFTNO

De son côté, la CSFTNO invite les élèves à s’assurer au préalable qu’une telle décision n’aura pas de répercussions sur leur parcours académique. « Nous invitons tous les élèves inscrits à des cours comportant un examen menant à l’obtention du diplôme à bien réfléchir à leur choix d’études postsecondaires et aux exigences d’admission avant de prendre cette décision importante », souligne le président de la CSFTNO, Simon Cloutier, dans le communiqué.


en entrevue à Radio Taiga, le président a affirmé qu'à yeux, qu’ils choisissent ou non de passer ces examens, les élèves des écoles de la CSFTNO sont en mesure de réussir ces examens. « Cette année, afin de respecter des ratios dans les classes, certains établissements des TNO n’ont pu offrir qu’une journée sur deux d’éducation ou des demi-journées à leurs groupes d’étudiants, souligne-t-il. Dans les écoles de la CSFTNO, les étudiants, moins nombreux, sont tous à l’école à temps plein et sont donc, selon moi, bien outillés pour passer les examens. »


« Les étudiants ont le choix, mais nous ne contrôlons pas le système d’éducation postsecondaire et les décisions de ces établissements, a-t-il souligné. En cette année scolaire affectée par la COVID-19, on s’attend à une certaine flexibilité de la part de la majorité, voir de l'entièreté de ces établissements, mais on ne peut pas le garantir aux élèves. Il est donc important de bien se renseigner avant de prendre une décision. »