Levée des restrictions sur les rassemblements intérieurs

Alors que plus de 66 % de la population majeure des Territoires du Nord-Ouest est vaccinée, l’administration de la santé publique a annoncé le 29 juin la levée des restrictions sur les rassemblements intérieurs.

L’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Kami Kandola, a annoncé le plan Une reprise avisée le 9 juin dernier lors d'une conférence de presse. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)


La population peut désormais inviter chez elle plus de cinq personnes qui ne font pas partie de sa bulle et la plupart des évènements et des rassemblements comptant jusqu’à 200 personnes ne sont plus soumis à aucune autorisation.


En outre, la distanciation de deux mètres n’est plus obligatoire dans les rassemblements intérieurs.


Les organisateurs et les hôtes d’activités à haut risque comme les funérailles ou les célébrations de vie, les spectacles de chant ou d’instruments à vent, les sports d’hiver et les jeux de mains devront toutefois prévoir des mesures de sécurité supplémentaires et soumettre le plan au Bureau de l’administrateur en chef de la santé publique.


En plus d’assouplir les restrictions imposées aux rassemblements intérieurs, le Bureau de l’Administration de la santé publique diminue les contraintes dans les industries des ressources minérales et du pétrole. Les personnes travaillant dans les camps de ces industries ne sont plus tenues de pratiquer l’auto-isolement pendant 14 jours avant d’être autorisées à se rendre sur leurs lieux de travail.


En conférence de presse de presse, l’administratrice en chef de la santé publique des Territoires du Nord-Ouest, la Dre Kami Kandola, a souligné que la COVID-19 n’est pas pour autant disparue et que les citoyens doivent tenir compte de leur propre condition médicale.


« C’est important de conserver des pratiques respiratoires saines, a dit Dre Kandola, de rester à la maison quand vous êtes malade, de vous isoler de manière responsable et de vous faire tester si vous avez des symptômes associés à la COVID-19. »


Les voyages de loisir aux TNO pourraient être permis de nouveau à la fin de l’été ou au début de l’automne si les seuils de vaccination canadien et ténois sont atteints.

Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités