top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Licence de radiodiffusion : Cabin Radio toujours en attente d’une réponse

Depuis trois ans, la station de radio indépendante de Yellowknife est toujours dans l’attente d’une décision alors que le processus prend habituellement quelques mois.


Marine Lobrieau IJL – Réseau. presse – L’Aquilon


Sa demande en vue d’obtenir les droits d’exploitation d’une licence de radiodiffusion qui autoriserait la station à diffuser son contenu sur les ondes FM est déposée depuis fin aout 2019. Aucune nouvelle depuis. « Nous attendons toujours que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) prenne une décision à ce sujet », explique Ollie Williams, copropriétaire de la radio.


Le CRTC est un organisme public indépendant qui a pour mission de règlementer et de superviser la radiodiffusion et les télécommunications canadiennes.

La demande d’exploitation d’une licence de radiodiffusion FM est déposée depuis trois ans par Cabin Radio. Depuis, silence radio. (Courtoisie Ollie Williams)

Lenteur des instances

Ollie Williams se dit « réticent » à l’idée de commenter ce retard. Néanmoins, il estime que ces délais rallongés subis par les entreprises ne devraient pas se produire. « Est-il juste pour une entreprise d’attendre plus de trois ans pour obtenir une réponse, à savoir si elle peut fonctionner ou non ?, questionne-t-il. Il ne s’agit pas seulement de notre demande. Cette attente paraitrait longue pour n’importe quelle industrie. »


Le copropriétaire souhaite que le CRTC analyse leur dossier à la lumière de tous les renseignements en leur possession. « Nous serions évidemment ravis d’obtenir une licence FM et nous pensons que nous pourrons fournir un service vraiment important lorsque nous pourrons le faire », projette-t-il.


Dans son avis de consultation de radiodiffusion qui concerne la demande de Cabin radio et qui date du 12 novembre 2021, le CRTC détaille ses critères d’évaluation.


Il apprécie dans un premier temps la qualité de la demande et « la façon dont le demandeur entend refléter la collectivité locale, y compris sa diversité et son caractère distinctif » pour déterminer les avantages de la programmation radiophonique et son apport pour la collectivité.


Il s’attache dans un second temps à la diversité des sources de nouvelles dans le marché. En ce sens, le Conseil « cherche à établir un équilibre » et analyse si cette attribution de licence ajoute ou maintient la diversité des voix et de quelle manière celle-ci pourrait « accroitre la diversité de la programmation pour les auditeurs. »


Enfin, l’étude sur l’incidence sur le marché et l’analyse de la concurrence orientent sa décision définitive. « La politique sur la propriété commune du Conseil permet de détenir jusqu’à trois stations de radio, avec un maximum de deux stations dans une même bande de fréquence. Dans des marchés comprenant huit stations commerciales ou plus exploitées dans une langue donnée, une personne peut détenir un maximum de deux stations AM et de deux stations FM. La concentration accrue de la propriété qui découle de cette politique peut augmenter le risque d’un déséquilibre au niveau de la concurrence dans un marché radiophonique », peut-on apprendre dans l’avis de consultation.


Diffusion en ligne

Contraints d’attendre la décision du CRTC, les équipes de Cabin Radio diffusent leur contenu en ligne depuis mars 2018. « Nous continuerons à le faire, réagit Ollie Williams. Nous serions ravis de pouvoir proposer nos contenus à un public différent grâce à la licence de radiodiffusion et avons hâte d’être à ce moment, mais en attendant nous continuerons à fournir le service que nous fournissons déjà. »

La station de radio indépendante a été fondée en 2017. Cinq résidents de Yellowknife sont propriétaires et exploitants.


Grâce à sa salle de presse en ligne et les réseaux sociaux sur lesquels ils diffusent leurs actualités, leurs reportages atteignent le million de vues mensuels et ont même été présélectionnés pour des prix d’envergure. La radio indépendante de Yellowknife a d’ailleurs produit plus de 2 200 reportages en 2021. « Nous sommes vraiment ravis d’avoir déjà établi de très bonnes relations avec les communautés qui nous entourent. Nous leur offrons quelque chose de vraiment important, et nous recevons beaucoup de soutien et d’encouragements par rapport à nos productions, commente Ollie Williams. Je suis ravi que nous soyons en mesure d’offrir un service qui peut atteindre autant d’auditeurs que possible dans les Territoires du Nord-Ouest que ce soit en FM ou en ligne », conclut le copropriétaire de Cabin Radio.


Comments


bottom of page