• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Politique pour une capitale accessible

La municipalité de Yellowknife se dotera sous peu d’une politique d’accessibilité, qui visera à réduire ou éliminer les barrières limitant l’accès à ses services ou programmes aux résidents vivant avec un handicap. Une version préliminaire de cette politique a été présentée le lundi 26 juillet aux conseillers municipaux.


Thomas Ethier – IJL – Territoires


À l’heure actuelle, les mesures d’accessibilité sont élaborées par l’administration municipale, qui ne dispose d’aucune directive d’organisme spécialisé en la matière.


« La municipalité s’affaire à être accessible, mais, à l’heure actuelle, nous le faisons au cas par cas, explique l’administratrice principale, Sheila Bassi-Kellett. L’administration soumet donc une version préliminaire de sa politique d’accessibilité à l’approbation du conseil municipal. La municipalité s’engage ainsi publiquement à s’assurer que ses programmes soient inclusifs à toutes et tous, incluant les personnes vivant avec un handicap. »


Le document préliminaire présenté cette semaine par l’administration comprend des engagements de la municipalité à réduire les barrières physiques à ses lieux publics, à améliorer l’accès aux transports publics et à améliorer l’accès à son matériel de communication.


Une équipe de terrain

Un comité consultatif sur l’accessibilité, constitué de représentants d'organismes engagés auprès des personnes avec un handicap et d’individus au fait de ces réalités, sera mis sur pied. Ce comité participera à l’élaboration de la Politique sur l’accessibilité, et conseillera l’administration quant aux mesures concrètes à implanter.


Ce comité travaillera ainsi avec l’administration municipale sur l’élaboration de mesures assurant l’accessibilité des services et programmes, notamment dans le cadre de projets précis comme, par exemple, la construction du futur centre aquatique de Yellowknife, qui devrait être construit au cours des prochaines années.


Ce travail sera fait en parallèle à celui du conseil municipal. « Ce comité sera notre équipe de terrain. Le conseil municipal recevra des mises à jour au moment où la politique sera élaborée pour son adoption ou au moment où un budget devra lui être alloué, par exemple », a expliqué la directrice au développement économique, Kerry Thistle.


La conseillère municipale Shauna Morgan a fait valoir l’importance de publiciser la mise sur pied de ce comité consultatif sur l’accessibilité pour assurer à tous et toutes l’occasion d’y participer. « Nous ne voulons pas nous retrouver dans une situation où l’administration contacte les personnes et organisations connues pour siéger sur ce comité, et laisser de côté des résident.e.s ou groupes de résident.e.s intéressé.e.s qui n’auraient pas été mis au courant », a-t-elle souligné.


Aucun montant n’est pour l’instant alloué à la création de cette Politique sur l’accessibilité ou à la formation du comité consultatif sur l’accessibilité. Un budget pourrait toutefois être adopté en cours de processus.


Comme souligné dans le document préliminaire de la politique sur l’accessibilité de la municipalité de Yellowknife, la Loi canadienne sur l’accessibilité reconnait entre autres « le droit de toute personne à un accès exempt d’obstacles et à une participation pleine et égale dans la société, quels que soient ses handicaps ».


Les derniers audios

Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg
Annoncez%20ici_edited.jpg

Annonces et publicités