• Thomas Ethier

Remaniement ministériel au Nunavut

La nouvelle élue au cabinet ministériel du Nunavut, Margaret Nakashuk, s’est vu officiellement attribuer ses responsabilités de ministre, ce vendredi 6 novembre. Le premier ministre Joe Savikataaq a procédé à une importante réattribution des ministères, au terme d’une session de l’Assemblée législative marquée par l’éjection du conseil exécutif du député d’Aivilik, Patterk Netser.


Thomas Ethier - IJL - Territoires

L'Assemblée législative du Nunavut (Wikimedia Commons)


« Il s’agit de changements importants au sein du conseil exécutif, a déclaré M. Savikataaq par voie de communiqué, mais j’ai confiance en cette direction renouvelée et nous demeurons engagés envers nos priorités. »


Le premier ministre conserve ses responsabilités de ministre de l’Exécutif et des Affaires intergouvernementales et de ministre de l’Environnement.


Plusieurs nouveaux rôles

Margaret Nakashuk débute ainsi son mandat au conseil exécutif à titre de ministre de la Culture et du Patrimoine et de ministre responsable de la Société d’habitation du Nunavut - l’une des responsabilité retirée à Patterk Netser.


David Joanasie demeure ministre de l’Éducation et devient également ministre responsable du Collège de l'Arctique du Nunavut, rôle que M. Netser s’est également vu révoquer.


Le ministre des Finances, George Hickes, devient également ministre de la Justice.

David Akeeagok, vice-premier ministre et ministre du Développement économique et des Transports, s’est vu également confier le ministère des Ressources humaines.


Lorne Kusugak devient pour sa part ministre de la Santé et ministre responsable des ainés.

Jeannie Ehaloak est désormais ministre des Services communautaires et gouvernementaux et conserve la responsabilité de la Société d'énergie Qulliq.


La ministre Elisapee Sheutiapik demeure ministre de Services à la famille et ministre responsable de la Condition féminine.


Le premier ministre du Nunavut a révoqué en octobre les responsabilités ministérielles de Patterk Netser, après que ce dernier ait publié uncommentaire sur Facebook amalgamant des remises en questions du mouvement Black Lives Matter et du droit à l’avortement. Les membres de l’Assemblée législative ont ensuite voté en chambre pour son exclusion du conseil exécutif.