• Thomas Ethier

Remaniement ministériel : Green espère un rôle social

L’arrivée de Julie Green au sein du conseil exécutif force un troisième remaniement ministériel en moins de deux mois.


Thomas Ethier - IJL - Territoires


La députée de Yellowknife Centre, Julie Green, a été assermentée au conseil des ministres le 1er septembre. La cérémonie s'est déroulée en présence de la commissaire des territoires, Margaret Thom. (Photo: Thomas Ethier)


Une nouvelle configuration des ministères des TNO devrait être dévoilée « dans les prochains jours », selon la première ministre Caroline Cochrane. Cette dernière en a fait l’annonce le mardi 1er septembre, suite à l’assermentation de la députée de Yellowknife Centre, Julie Green, au conseil des ministres.


Mme Cochrane a indiqué qu’elle comptait rassembler les membres du conseil le mercredi 2 septembre pour discuter de l’attribution des ministères parmi les six ministres. « Nous entamons cette conversation et, espérons-le, pourrons dévoiler les nouveaux rôles au début de la semaine prochaine », a-t-elle affirmé.


Il revient ultimement à la première ministre d’attribuer chaque ministère aux membres du conseil exécutif. « Cette décision relève de mon autorité, mais je tente d’être aussi inclusive que possible dans mon travail », a souligné Mme Cochrane.


Julie Green a été élue par acclamation par ses collègues le 27 aout comme nouvelle membre du conseil des ministres des TNO. Sans s’avancer sur le rôle qu’elle convoite, elle a indiqué que son travail de longue haleine dans les dossiers du développement social pourraient être pris en compte dans la décision de la première ministre.


« Bien sûr, depuis que je travaille au GTNO, j’ai été très active dans le dossier du développement social, incluant l’accès au logement et au système de justice. Or, lorsqu’on est élu au conseil des ministres, nous n’avons pas nécessairement le choix du ministère qui nous est attribué. Je suis certaine qu’il y aura des discussions et qu’on reconnaitra où se trouvent mes forces », a-t-elle avancé.


Ce remaniement ministériel fait suite à l’éjection de la députée de Great Slave, Katrina Nokleby, du conseil des ministres. En attendant la suite des choses, le ministre R. J. Simpson (Éducation, Culture et Formation) s’est vu confier le portefeuille de l’Infrastructure. Le ministre Shane Thompson (Terres et Environnement et Ressources naturelles) assume le mandat de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement.


À la mi-juillet, un précédent remaniement ministériel avait vu le ministère des Affaires municipale et communautaires ré-attribué à la député du Sahtu, Paulie Chinna.