top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Renouvèlement et progrès à l’AFCY

Dernière mise à jour : 27 nov. 2023

La 38e assemblée générale Annuelle de l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) a mis en évidence l’engagement renouvelé de l’association envers la communauté francophone


Crédit texte et photo: Cristiano Pereira

IJL – Réseau.Presse – L’Aquilon

Ce 22 novembre, la 38e assemblée générale annuelle de l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) s’est tenue à l’hôtel Explorer. Cette assemblée a offert un cadre pour la présentation des résultats de l’année fiscale 2022-2023 et a permis d’aborder les perspectives de l’association. Avec la présence de près de 25 participants, cet évènement a été l’occasion de partager un rapport annuel détaillé, mettant en lumière les différentes activités et réalisations de l’AFCY.

L’assemblée a aussi servi à renouveler une partie du conseil d’administration. Laurence Bonin et Simon Cloutier ont été réélus respectivement à leurs postes de vice-présidente et d’administrateur. Sylvie Savoie a décidé de ne pas poursuivre l’aventure en tant qu’administratrice de l’association ; ce poste s’est vu comblé par l’élection de Marjolaine Chevet. Mme Chevet est une Française arrivée à Yellowknife il y a un an et demi, et qui s’est fait remarquer grâce à son dévouement à diverses initiatives communautaires. La présidente Geneviève Charron et les autres membres du conseil ont réaffirmé leur engagement envers l’AFCY.




L’AFCY a également enregistré une amélioration significative de sa situation financière, avec un excédent des produits sur les charges de 70 596 $ pour l’exercice 2022-2023. C’est un résultat que la direction attribue à plusieurs facteurs, dont « la gestion rigoureuse des budgets, mais aussi les efforts de l’équipe pour augmenter les revenus autonomes et multiplier les ententes de service, les projets et les partenariats », comme on peut lire dans le rapport annuel.

Toutefois, le rapport tempère ces résultats : le bilan net des neuf dernières années présente toujours un déficit de 12 381 $. Cette situation conduit la direction à considérer ces avancées comme un « retour à l’équilibre plus qu’autre chose ». La direction souligne également qu’il serait « imprudent » de s’attendre à répéter cette performance financière chaque année dans les circonstances actuelles.

L’association a également fait le point sur sa programmation, « la plus étoffée de son histoire », peut-on lire dans le rapport annuel. Au cours de l’année fiscale, l’AFCY a organisé près de 60 évènements culturels, attirant environ 3500 spectateurs. Ces évènements ont inclus des spectacles de divers artistes, contribuant à enrichir la scène culturelle francoténoise.

La direction a aussi souligné la visibilité médiatique de l’AFCY, avec 92 mentions dans différents médias, témoignant de l’intérêt et de la portée de ses activités.


Un engagement communautaire à la hausse L’AFCY a également mis l’accent sur l’engagement communautaire. En considérant que l’évolution du nombre de membres est l’un des indicateurs de performance le plus importants, car « c’est le baromètre de notre résonance au sein de la communauté ». La direction note également une légère augmentation du nombre d’adhérents, comptant actuellement 238 membres actifs, contre 225 lors de l’année dernière, un chiffre qui place l’AFCY en tête des associations francophones des territoires du Yukon, du Nunavut et des TNO. « C’est d’autant plus remarquable que nous ne disposons pas d’un espace de rassemblement, que notre équipe se limite à deux employés à temps plein, et que ces résultats ont été atteints en marge d’un été marqué par la fumée, les feux et l’évacuation de Yellowknife. Nous sommes très reconnaissants du soutien de notre communauté », commente le directeur général Maxime Joly.

Le théâtre communautaire a été un élément central des activités de l’AFCY ces trois dernières années. Récemment, sous l’impulsion de l’AFCY, le Théâtre du 62e parallèle s’est doté d’un nom et d’une identité visuelle, dans le but de rassembler les amateurs de la capitale et d’assurer la continuité ainsi que la diversification de ses initiatives. Un fait considéré comme le « développement récent le plus significatif de la scène culturelle française des TNO » par la direction.


Volet jeunesse Au niveau de la jeunesse, l’association note le renouvèlement du comité Jeunesse TNO et l’envoi de délégations ténoises aux activités nationales telles que les Forums Jeunesse Pancanadien. L’année 2022-2023 a officiellement marqué le transfert du mandat jeunesse de la Fédération franco-ténoise vers l’AFCY et l’Association franco-ténoise du Sud et de l’Ouest, qui assureront une gestion collaborative du projet Jeunesse TNO.

Avec les Jeux de la francophonie canadienne 2025 à l’horizon toutefois, la direction réitère que « le besoin d’une ressource à temps plein dédiée au mandat jeunesse est une nécessité, et non un luxe ».

La direction adopte une perspective critique concernant l’évolution de l’AFCY. « Ma critique sévère de notre développement et de nos capacités actuelles nait de ma vision de ce que nous pourrions être. Mon ambition minimale est de doter la communauté d’une association dynamique, portée par une équipe solide et stable. Yellowknife est la capitale des TNO, elle mérite une association francophone robuste et compétente, capable de relever les défis présents et futurs », a déclaré le directeur de l’association.

Pendant l’assemblée, Geneviève Charron, la présidente de l’AFCY, a appelé à une plus grande collaboration entre les organismes, ainsi qu’à un renforcement des ressources, à la mise en œuvre du Plan de développement global et à la relance des réunions des présidents des organismes francoténois.

Comments


bottom of page