top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Sebastian Bernabe : huit ans et déjà trois livres publiés

La plus récente œuvre du jeune Sebastian Bernabe, J’aimerais vivre dans une bibliothèque, vient d’être éditée à la maison d’édition Présence Francophone. Une session libre se tiendra à la bibliothèque publique de Yellowknife, le samedi 22 octobre, à 14 h.


Oyuka Bernabe, la mère du petit Sebastian, remarque que son enfant aime les livres alors qu’il n’a que deux ans. « Il prenait tout simplement les livres et me demandait de [les lui] lire, tout le temps », se remémore-t-elle.


À l’époque, ils vivent en Alaska, où Sebastian est né. Leur maison se situe sur une montagne. « Nous ne regardions pas de films, rapporte la mère. La plupart du temps, nous étions à la maison en train de lire. Il regardait les pages, faisant semblant de [savoir] lire. D’autres fois, il ne faisait que mémoriser les mots ».


La famille Bernabe déménage pour Yellowknife en 2019.


Oyuka et Sebastian sont maintenant assis à une table de la bibliothèque publique de Yellowknife. Sebastian a une pile de livres avec lui, qu’il a choisi de rapporter à la maison. Il le fait souvent. « Cette bibliothèque est vraiment bien, elle a presque tous les livres que je veux, peut-être 98 % », se réjouit le jeune auteur. « J’ai déjà lu 20 %, donc il reste encore beaucoup à lire ».


Chaque fois qu’il visite la bibliothèque, il ramène « environ douze livres » chez lui. Il n’aime pas vraiment la télévision. Sa mère non plus. « Nous avons la télévision, mais nous l’utilisons peu », commente-t-elle. Les tablettes et les consoles ne semblent pas non plus très stimulantes pour lui. La mère sait que de nombreux enfants préfèrent les tablettes à la lecture. Elle soutient que chaque famille est différente, qu’elle ne veut donner de leçon de morale à personne, et qu’elle ne parle qu’à titre personnel.


« Nous n’utilisons pas de tablettes, ni Netflix, parce que nous n’avons pas le temps pour cela. Nous sommes occupés à lire ou à faire des activités. Jouer à des jeux sur tablette n’a pas de sens pour moi. Ils ont besoin de jouer dehors ou de lire un livre. »


Sebastian n’a pas de livre préféré « parce que tous les livres sont très bons ». (Crédit photo : Cristiano Pereira)


Les autres activités que Sebastian aime sont le football et la natation. Récemment, il a même participé à une compétition de natation, mais a tout de même pris le soin d’amener des livres avec lui à la piscine. « Il fallait que les gens l’appellent pour lui dire que c’était à son tour de concourir », raconte Mme Bernabe. À la fin de la course, les enfants avaient tous faim. Au lieu d’un repas, Sebastian demande d’aller acheter d’autres livres.


Dans une des pages de son nouvel opus, on peut lire : « J’aimerais vivre dans une bibliothèque, où je pourrais profiter de mes livres sans que mes frères et mes sœurs ne m’embêtent. »


Sebastian aime aussi voyager. Principalement parce que cela signifie pouvoir visiter d’autres bibliothèques et d’autres librairies. Il y a quelque temps, il va avec sa famille à Washington, où ils décident de faire exactement cela : aller dans une bibliothèque. Cependant, une fois arrivés sur place, « nous avons remarqué que ce n’était plus une bibliothèque, c’était devenu un magasin d’informatique Apple », raconte le garçon. Ils décident donc d’aller dans une librairie, Barnes & Noble, pour faire des courses. « Et c’était devenu un magasin de vêtements !, s’exclame le fanatique de livres, mécontent. Je me suis senti triste et déçu ».


Le jeune auteur, maintenant trois fois publié, dit qu’il ne sait pas combien de livres il possède à la maison. « Je n’ai jamais compté le nombre, mais je sais que j’ai quatre étagères pleines », dit-il, avant de préciser qu’il n’a pas de livre préféré « parce que tous les livres sont très bons ».


« Je suis très fier de lui, de sa façon de lire et d’écrire. Il lit partout », rapporte Mme Bernabe. Elle pense que « tous les enfants aiment lire, mais certains d’entre eux n’ont peut-être pas encore trouvé ce qu’ils cherchaient ». La bibliothèque de Yellowknife a alors été d’une grande aide pour la famille Bernabe. La mère de Sebastian n’a d’ailleurs que d’éloges à son égard : « J’adore cet endroit, le personnel est si serviable et si gentil ».


Il serait pourtant présomptueux de spéculer sur le futur métier de Sebastian. Le jeune auteur s’empresse de donner une réponse claire lorsque son entourage le voit comme futur écrivain. « Non, je veux être bibliothécaire », déclare-t-il sans la moindre hésitation. Pourquoi ? De ses propres mots : « Parce que je veux aider les autres enfants à lire ».


Sebastian a déjà écrit et illustré The Alaskan Boy who explored Bush Kids et The Rainbow fish, un livre électronique publié par la bibliothèque publique de la Colombie-Britannique. Au printemps 2022, il a été sélectionné dans la catégorie Jeunesse du Prix Northwords NWT. Récemment, il a également reçu un prix du programme national de réconciliation Imaginez le Canada 2021-2022.

Comments


bottom of page