top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Soutien fédéral de 15 millions aux communautés autochtones des TNO touchées par les incendies

La mesure a été annoncée à Yellowknife ce 26 mars par le député fédéral des Territoires du Nord-Ouest, Michael McLeod. 


Cristiano Pereira


Le gouvernement fédéral a annoncé l'attribution de 15 millions de dollars en aide aux gouvernements et aux organisations autochtones des Territoires du Nord-Ouest affectés par les incendies de 2023, afin de couvrir les coûts liés au soutien de leurs membres.



Le député fédéral des Territoires du Nord-Ouest, Michael McLeod, à Yellowknife. Photo: Cristiano Pereira.


La mesure a été annoncée à Yellowknife ce 26 mars par le député fédéral des Territoires du Nord-Ouest, Michael McLeod. « Lorsque nos communautés ont été évacuées cet été, nous avons vraiment vu tout le monde se rassembler pour aider les gens à sortir en toute sécurité », a rappelé le député. Selon lui, l’octroi de ces 15 millions de dollars sert à assurer Ottawa que les peuples autochtones « ne sont pas touchés négativement par la prestation de mesures de soutien culturellement appropriées en ces temps difficiles ».


Selon M. McLeod, « ce financement contribuera à faire en sorte qu’ils puissent continuer à fonctionner et à subvenir aux besoins de leurs communautés et de leurs membres alors qu’ils rebâtissent en mieux ».


Entre mai et octobre derniers, les TNO ont été touchés par 304 incendies qui ont ravagé plus de 4,1 millions d'hectares. Plusieurs de ces incendies ont posé une menace directe aux communautés du territoire , provoquant de multiples évacuations et le déplacement d'environ 70 % de la population.


De nombreux gouvernements et entités autochtones ont puisé dans leurs propres fonds pour venir en aide aux membres de leur communauté, en organisant des vols affrétés, en couvrant les coûts d'hébergement et en offrant une assistance culturelle aux personnes évacuées.


« En tant que gouvernement autonome, nous avons la responsabilité de prendre soin de notre peuple et nous avons mobilisé une intervention d’urgence pour veiller à ce que notre peuple soit pris en charge », dit le chef Jackson Lafferty, Grand chef Tłı̨chǫ, dans une note de presse. 


« Nous sommes heureux que le Canada ait reconnu et appuie le rôle important des gouvernements autochtones dans la gestion des urgences grâce à ce financement. Nous avons beaucoup de travail à faire ensemble pour renforcer la collaboration en matière de gestion des urgences, et le gouvernement Tłı̨chǫ tient à travailler avec tous les ordres de gouvernement pour appuyer ce travail essentiel », il continue. 


Selon un document distribué aux journalistes, 11 gouvernements et organismes autochtones recevront jusqu’à 100 000 $, dont : Inuvialuit Regional Corporation (36 647 $); Tłegǫ́hłı̨ Got’įnę Government (90 000 $); Fort Norman Métis (50 660 $); Pedzeh Ki First Nation (99 920 $); Nahanni Butte First Nation (100 000 $);  Deh Gah Gotie Dene Council (100 000 $); Sambaa K’e First Nation (100 000 $); Deninu Kue First Nation (99 068 $); Acho Dene Koe First Nation (100 000 $); Hay River and Area Métis Local 51 (100 000 $) et Hay River Métis Council (98 137 $). 

Le document note que pour certaines communautés, des fonds supplémentaires sont fournis en fonction des besoins cernés par les organismes: Fort Good Hope First Nation (1 527 062 $); Délı nę Got’ı nę  Government (1 229 518 $); Tłı̨chǫ Government (5 317 330 $); Dehcho First Nations (181 400 $); Jean Marie River First Nation (233 433 $); West Point First Nation (285 220 $); Yellowknives Dene First Nation (1 046 552 $); Łutselk’e (548 380 $); Salt River First Nation (1 364 483 $); NWT Métis Nation (384 691 $); Fort Smith Métis Local (274 890 $); North Slave Métis Alliance (259 127 $); Yamoga Land Corporation (160 945 $); Dene Nation  (101 950 $); Gwich’in Tribal Council (283 000 $) et Tulita Dene Band (827 587 $).


« Ce financement reflète l’engagement du Canada à aider les communautés des T.N.-O. à se remettre de leur pire saison de feux de forêt. Le financement appuiera les gouvernements et les organisations autochtones qui se sont mobilisés pour fournir de l’aide et un abri à leurs voisins évacués afin qu’ils puissent continuer d’être là pour les urgences futures », a affirmé le ministre des Affaires du Nord, Daniel Vandal, dans un communiqué de presse.

Comments


bottom of page