• Cécile Antoine-Meyzonnade

Toujours pas de succession à la commissaire aux langues

L’actuelle commissaire aux langues des TNO, Shannon Gullberg, termine son mandat le 31 octobre. Son terme devait être complété en 2019, mais il avait dû être reconduit en de l’absence de candidatures adéquates. Or, un an plus tard, le remplaçant ou le remplaçante n’a toujours pas été débusqué.

Celle qui aura occupé le plus longuement la fonction de commissaire aux langues des TNO, Shannon Gullberg, prend une retraite méritée à compter du 31 octobre.

(Crédit photo : Denis Lord)


« L’Assemblée législative est toujours en phase de recrutement — et espère trouver soit un commissaire aux langues nommé au cours de la présente session, soit, au moins, un commissaire aux langues intérimaire pendant que nous continuons de travailler à combler ce poste important », écrit une porte-parole de l’Assemblée législative jointe par Radio Taïga.


Concernant les rapports promis par la commissaire (le rapport annuel 2019-2020 et le rapport spécial sur les services de langues dans le domaine de la santé), Shannon Gullberg a affirmé, le 26 octobre, devant un comité de l’Assemblée législative que le rapport annuel serait déposé prochainement. Mais pas de rapport sur la santé; Mme Gullberg remet son projet aux soins de son successeur.

Nominations aux Droits de la personnes et à L'Accès à l'information

Si l'Assemblée législative peine à combler le poste de Commissaire aux langues, il en va autrements de d'autres offices indépendants relevant de l'Assemblée. Le 30 octobre, l'Assemblée a annoncé qu'elle avait pourvu les postes de commissaire à l'accès à l'information et à la protection de la vie privée et de directrice de la Commision des droits de la personne.

Avec le départ à la retraite d'Elaine Keenan-Bengts, on était à la recherche d'un nouveau commissaire à l'Accès à l'information et à la protection de la vie privée. C'est finalement Andrew Fox qui succèdera à celle qui occupé la fonction depuis la création de l'office en 1997.

Avocat de formation, M. Fox a résidé dans la région du delta du Mackenzie et dans la capitale territoriale. C'est à lui qu'incombera la responsabilité de s'assurer que le gouvernement des TNO parvient à atteindre les objectifs de la législation sur l'accès à l'information qui vvient d"être mise à jour.


C'est aussi une avocate qui prends les rênes de la Commision des droits de la personnnes. Nicole MacNeil a été nommé directrice de l'office en remplacement de Deborah McLeod.


« Mme MacNeil apporte au Bureau de la Commission des droits de la personne des TNO des années d’expérience acquises en tant qu’avocate en pratique privée dans le domaine du travail et de l’emploi au sein de la Division des relations de travail du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, indique l'Assemblée dans un communiqué. Son parcours l’a amenée à donner des conseils sur les politiques relatives au harcèlement et aux mesures d’adaptation, à participer à des médiations en droits de la personne et à examiner des plaintes de harcèlement en milieu de travail. »