• Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Une enquête ouverte pour braconnage d’une quinzaine de Caribous de Bathurst

Dans un court communiqué, le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles a annoncé ouvrir une enquête après que ses agents aient découvert les restes de 16 caribous de Bathurst dans la zone mobile de protection de la harde, où la chasse est interdite.


D’après le ministère, c’est la quatrième fois cette année qu’une patrouille de surveillance de la zone mobile trouve des restes d’animaux. Des tas d’entrailles, de têtes et de peaux ont été repérés près du lac Fletcher, à quelque trois-cents kilomètres au nord-est de Yellowknife.


Les agents du ministère estiment probable que les animaux aient été chassés dans la zone mobile censée protéger la harde de Bathurst. Cette zone mobile est mise en place pour protéger le groupe de caribou, dont le nombre a chuté dramatiquement depuis les années 90. Le dernier recensement en 2021 faisait état de seulement 6 240 bêtes, quand on en comptait près de 500 000 en 1986.


« Chasser dans la zone mobile est interdit », a commenté en ligne le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles Shane Thompson. Toute personne en possession d’information à propos de l’incident est priée de contacter le gouvernement au 867-873-7181.


Cet évènement intervient quelques jours après la tenue d’une audience publique sur le plan de gestion des hardes de Bathurst et de Bluenose East, par un comité de l’Assemblée législative. Les députés présents s’étaient justement interrogés sur les solutions possibles au déclin rapide des populations de ces deux hardes, et avaient commenté les nouveaux chiffres, jugés désastreux, du recensement 2021.


Les derniers audios

Annonces et publicités

1/1